Opale

Une opale est un minéral composé de silice hydratée. La teneur en eau est comprise habituellement entre 3 et 9 %, elle peut atteindre 20 % suivant les variétés.

 

Elle se compose de trois espèces minérales bien distinctes :

  • la cristobalite
  • la tridymite
  • la silice amorphe hydratée

Elle se décompose en 4 variétés :

  • Opal-CT (la lussatite des francophones) composée de cristobalite-tridymite (d’où les deux lettres « C » et « T »)
  • Opal-C est une forme qui est encore à l’étude. Il semble que la base soit une cristobalite, présentant d’importantes anomalies de structures cristallines. Les différences sont assez franches pour la distinguer de la cristobalite ; de même le terme cristobalite-microcristalline n’est pas encore prouvé.
  • Opal-AG C’est l’opale la plus connue, formée de microsphères de silice amorphe, associées à des molécules d’eau dans des proportions variables. La lettre « A » désigne le caractère amorphe, la lettre « G » suggère que nous sommes en présence d’un gel.
  • Opal-AN (la hyalite des francophones). Forme amorphe (lettre A) comme la précédente mais cette opale apparait dans les formations volcaniques, où les pegmatites déposent la silice à des températures élevées. La lettre « N » (normal) rappelle que la structure en réseau est plus proche de la silice mais il reste tout de même des molécules d’eau dans des proportions significatives.

 

L'origine du terme opale vient du mot sanskrit upala signifiant « pierre précieuse », qui est à l'origine du grec opallion et du latin opalus.

 

Selon Pline l'Ancien :

 

« Formées de ce qui fait le mérite des pierreries les plus précieuses, elles ont offert à la description des difficultés infinies; car en elles se trouvent le feu subtil de l'escarboucle, l'éclat purpurin de l'améthyste, le vert de mer de l'émeraude; et toutes ces teintes y brillent, merveilleusement fondues. Parmi les auteurs, les uns ont comparé l'effet général des opales à l'arménium, couleur employée par les peintres; les autres, à la flamme du soufre qui brûle, ou à celle d'un feu sur lequel on jette de l'huile. »

 

La formation de l'opale dépend d'une alternance périodes humides/sèches dans le cycle de la silice chimique. En effet, lors des périodes humides, les précipitations chargées en ions et éléments divers s'infiltrent dans le substrat et au contact des argiles, l'eau les imperméabilise et stagne, piégeant les ions et éléments. Il y a alors une hydrolyse, la silice précipite et il y a formation d'opale, riche en impuretés. En périodes sèches, l'évaporation va former les couches supérieures de calcédoine et de quartz.

 

Les feux colorés de l'opale-AG (iridescence) sont dus aux jeux de lumière provoqués par sa stratification qui provoquent des interférences et donnent cet éclat nacré (la couleur bleue des papillons morpho est due au même phénomène de diffraction par des structures microscopiques régulièrement espacées). Cette diffraction n'existe pas dans l'opale-AG commune appelée potch, dans laquelle les sphères, plus petites et de tailles différentes les unes des autres sont disposées au hasard. Les reflets blancs, bleus, gris et noirs (plus rares) sont assez fréquents mais les reflets rouges dus à des sphères plus grosses (350 nanomètres) sont très rares.

 

L'opalescence, concerne le phénomène optique observé sur le fond translucide de nombreuses opales.

 

L'opale présente diverses sous-variétés, dont certaines sont utilisées en joaillerie et classées comme pierre fines ; ces variétés se distinguent par leur origine, la couleur du fond ou sa nature. Sans jeux de couleurs elle est classée « commune », avec jeux de couleurs elle est classée « précieuse » ou « noble ». Le « dessin arlequin » désigne une répartition extrêmement rare des couleurs d'une opale, celle de l'habit aux carreaux bien définis, ce n'est pas une variété. Une opale « arlequin » peut être noire, blanche, boulder, etc.

 

Opale de feu, transparente, jaune orange ou rouge, avec ou sans jeux de couleurs.

 

Opale noire, aux feux vifs multicolores sur fond sombre gris à noir, l'opale noire provient presque exclusivement de Lightning Ridge ; les couleurs spectrales paraissent plus intenses sur le fond sombre. Les pierres de haute qualité sont extrêmement rares.

 

En lithothérapie :

 

Matérialisation de la lumière à chaque instant. Tout doit être fait en conscience. Symbole de l'amour tendre, elle aide à garder son sang-froid et à faire bon usage de la colère. Elle favorise la relation sentimentale des gémeaux et des verseaux. Elle donne du courage aux plus timides et protège les entreprises honnêtes. Elle nous oblige à vivre les dépassements de soi, à dépasser notre orgueil spirituel, notre mental qui fait bourrage, notre égo. Pierre puissante qui détient le principe de la loi cause à effet car l'énergie que vous dégagez, positive ou négative, retourne à vous d'une manière ou d'une autre. Elle nous pousse à penser et à agir avec sagesse et amour. Symbole de pureté, de protection, elle place la personne qui la porte entre les mains de dieu.

Opale de feu
à partir de 7,00 €  
Opale pistache
à partir de 4,00 €  


Écrire commentaire

Commentaires: 0